Accepter et aimer son corps après l’accouchement

Lorsque j’attendais mon premier enfant, il y a 19 ans, j’ai pris 20 kilos. Chaque jour, je voyais mon corps se transformer, et pour cause : il était en train d’accomplir un travail remarquable. Après l’accouchement, j’ai été confrontée à une nouvelle réalité. Les kilos supplémentaires, les vergetures, la cicatrice de césarienne… Autant de marques qui racontaient une histoire. La nôtre.

Au départ, ces changements ont été difficiles à accepter. Mais ensuite, j’ai fini par me dire : « Ma cocotte, tu as quand même mis 9 mois pour créer cet être unique. Pourquoi tu ne te laisses pas le temps qu’il faut pour te remettre de cette prouesse? »

J’ai alors décidé de me laisser du temps pour permettre à mon corps de se réadapter et de guérir. Tranquillement. A son rythme.

Pendant cette période, j’ai compris que ces marques étaient les témoins de notre histoire. Celle de l’amour et du lien indéfectible entre mon bébé et moi.

Accepter et aimer son corps après l’accouchement peut être difficile pour certaines mères. C’est pourquoi j’ai écris cet article. Pour vous aider à vous réconcilier avec votre corps et être en mesure de célébrer sa force incroyable.

Comprendre ses changements corporels pour accepter et aimer son corps après l’accouchement

Les changements naturels du corps après l’accouchement

Après l’accouchement, le corps de la femme subit de nombreux changements.

woman in white tank top kissing woman in white tank dress
Source : photo de Jonathan Borba

Variation de poids

Il est tout à fait normal de prendre du poids pendant la grossesse, et il peut falloir du temps pour perdre ces kilos après l’accouchement.

Vergetures

Ces marques apparaissent souvent sur l’abdomen, les cuisses, les hanches et les seins en raison de l’étirement rapide de la peau.

Perte de cheveux

La chute de cheveux post-partum, ou alopécie post-partum, est causée par les changements hormonaux. Pendant la grossesse, les niveaux élevés d’œstrogènes prolongent la phase de croissance des cheveux, mais après l’accouchement, ces niveaux diminuent, entraînant une perte de cheveux.

Lochies

Après l’accouchement, le corps élimine les restes de tissus et de sang de l’utérus, un processus appelé lochies.

Diastasis

L’un des changements  souvent méconnus du post-partum est le diastasis. Il s’agit de la séparation des muscles abdominaux droits, qui se produit souvent pendant la grossesse en raison de la pression exercée par l’utérus en expansion. Les femmes peuvent détecter un diastasis en observant une protrusion ou une bosse au milieu de l’abdomen, particulièrement visible lorsqu’elles contractent les muscles abdominaux, comme en se levant d’une position allongée.

En résumé, les changements corporels post-partum sont nombreux et variés. Mais rappellez-vous qu’ils sont tous des témoignages de la capacité incroyable de votre corps à s’adapter et à guérir.

Pregnant black woman caressing husband near tree
Source : Photo d’Hussein Altameemi

L’influence des hormones

Après l’accouchement, le corps de la femme subit des fluctuations hormonales importantes. Voici les principaux changements hormonaux et leurs effets.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Oser être soi et briller dans son authenticité : 15 blogueurs témoignent

Oestrogènes et progestérone

Pendant la grossesse, les niveaux d’oestrogène et de progestérone augmentent considérablement pour soutenir le développement du fœtus. Après l’accouchement, ces hormones chutent rapidement, ce qui peut entraîner des sautes d’humeur et des sentiments de tristesse ou d’anxiété. Une étude publiée dans The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolis a montré que les niveaux d’oestrogène et de progestérone chutent à des niveaux proches de ceux d’avant la grossesse dans les jours qui suivent l’accouchement, contribuant au « baby blues » et, dans certains cas, à la dépression post-partum .

Prolactine

Cette hormone, responsable de la production de lait, augmente après l’accouchement, surtout chez les femmes qui allaitent. La prolactine peut aussi avoir des effets calmants et contribuer à renforcer le lien mère-enfant.. Par ailleurs, une recherche dans Frontiers in Neuroendocrinology a montré que la prolactine joue un rôle clé dans l’adaptation au stress post-partum et dans la régulation de l’humeur .

Ocytocine

Connue sous le nom d’hormone de l’amour, l’ocytocine est libérée en grandes quantités pendant et après l’accouchement. Elle aide à l’expulsion du placenta, favorise la contraction de l’utérus pour réduire les saignements et stimule l’allaitement. L’ocytocine favorise également l’attachement entre la mère et l’enfant. Une étude publiée dans Psychoneuroendocrinology a démontré que les niveaux d’ocytocine augmentent lors de l’allaitement, ce qui contribue à réduire le stress maternel .

🌈

Comment accepter et aimer son corps après l’accouchement

Adopter une attitude positive

⭐ Changer son discours intérieur

Le discours intérieur négatif peut avoir un impact profond sur l’estime de soi, surtout après l’accouchement. Je vous propose de remplacer ces pensées par des affirmations positives dans le but d’améliorer la perception que vous avez de votre corps. Voyons comment vous pouvez modifier petit à petit votre discours intérieur.

👉🏽 Affirmations positives

Les affirmations sont des déclarations positives que l’on se répète pour contrecarrer les pensées négatives. Par exemple, au lieu de se dire « Je déteste mon ventre », on peut dire « Mon ventre a porté et nourri mon enfant ». Une étude publiée dans The Journal of Clinical Psychology a montré que l’utilisation régulière d’affirmations positives peut améliorer l’estime de soi et réduire le stress.

👉🏽 Journal de gratitude

Tenir un journal de gratitude aide à se concentrer sur les aspects positifs de sa vie et de son corps. Chaque jour, écrire trois choses pour lesquelles on est reconnaissante peut être vraiment bénéfique. Selon une étude dans Personality and Individual Differences, les personnes qui tiennent un journal de gratitude rapportent des niveaux de satisfaction de vie plus élevés et une meilleure santé mentale.

planner, beautiful flowers, journal
Journal de gratitude. Source :  Mistockshop

 Se libérer du regard des autres

La pression sociale et les normes culturelles peuvent influencer l’image que l’on porte sur soi et son corps. De ce fait, il est, à mon sens, essentiel d’apprendre à se détacher des opinions extérieures. Concrètement, comment faire?

⭐ Ne pas se comparer

Chaque corps est unique et chaque parcours de maternité l’est aussi. Les comparaisons avec les images idéalisées qui sont projetées dans les médias peuvent nuire à l’estime de soi. Une étude dans Body Image a montré que la comparaison sociale est un facteur prédictif fort de la détresse émotionnelle chez les nouvelles mères.

⭐ Mindfulness et acceptation

Pratiquer la pleine conscience (mindfulness) est une autre solution pour se libérer du regard des autres. En effet, cela aide à se concentrer sur le moment présent et à accepter son corps tel qu’il est.

⭐ Se rendre compte de son unicité

Reconnaître et célébrer la singularité de votre propre corps et de votre parcours de maternité vous aidera à vous sentir bien dans votre peau.

⭐ Respecter son corps

Mesdames, chaque transformation corporelle, chaque marque et chaque cicatrice raconte  l’histoire de votre courage et de ce que vous avez accompli avec brio.

S’offrir une séance photo post-partum

S’offrir une séance photo post-partum peut être une manière puissante de célébrer votre corps. Les séances de photographies professionnelles, comme celles proposées par Anne Bied, vous permettront de voir votre corps sous un angle artistique et valorisant.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Déployez le plein potentiel de votre enfant grâce à la méthode Montessori
Smiling Mother Carrying Her Cute Baby while Looking at Camera
Séance photo post-partum. Source : Thiana

La gratitude pour votre corps

⭐ Exercices de gratitude

La pratique de la gratitude peut vous aider à renforcer une image positive de votre corps après l’accouchement. Voici quelques techniques pratiques.

👉🏽 Journal de gratitude pour le corps

Pourquoi ne pas tenir un journal dans lequel vous noteriez quotidiennement trois choses pour lesquelles vous êtes reconnaissante envers votre corps. Cela pourrait inclure des choses simples comme « Je suis reconnaissante pour mes bras qui tiennent mon bébé » ou « Je suis reconnaissante pour mon ventre qui a porté la vie. »

👉🏽 Exercice de visualisation

Quand vous le pouvez, prenez quelques minutes pour fermer les yeux. Ensuite, visualisez les différentes parties de votre corps, en les remerciant pour ce qu’elles ont fait. Par exemple, vous pouvez visualiser votre ventre et dire intérieurement « Merci d’avoir été le premier foyer de mon bébé. », et ainsi de suite.

woman in yellow blue and red tank top
Source : Photo de De’Andre Bush

🌈

Sport et soins pour accepter et aimer son corps après l’accouchement

Reprendre une activité physique

⭐ Bienfaits de l’activité physique 

La pratique d’une activité physique après l’accouchement présente de nombreux bienfaits pour le corps et l’esprit. L’exercice libère des endorphines et de la dopamine, des hormones qui contribuent à améliorer le bien-être et à réduire le stress.

⭐ Consultation professionnelle

Avant de reprendre toute activité physique après l’accouchement, il est primordial de consulter un professionnel de santé. Un obstétricien, une sage-femme, ou un médecin traitant peut évaluer votre état de récupération et vous fournir des recommandations spécifiques. Chaque corps est unique, et une évaluation personnalisée permet de s’assurer que l’on ne met pas sa santé en danger.

Ainsi, votre professionnel de santé pourra vérifier par exemple la guérison de vos cicatrices, la récupération de l’utérus, ou encore la solidité de vos muscles abdominaux et de votre plancher pelvien.

⭐ Rééducation du périnée et des abdominaux

Avant de reprendre une activité sportive après l’accouchement, il est très important de se concentrer d’abord sur la rééducation du périnée et des abdominaux. En effet, le périnée, qui soutient les organes pelviens, est souvent affaibli après l’accouchement. De ce fait, la rééducation périnéale aidera à prévenir les problèmes d’incontinence et à renforcer cette zone.

⭐ Exercices doux adaptés au post-partum

Les exercices doux sont idéaux pour les premières semaines après l’accouchement. Ils permettent une reprise progressive de l’activité physique sans surmener le corps.

👉🏽 Yoga Postnatal. Le yoga postnatal offre une approche douce pour renforcer les muscles et améliorer la flexibilité.

👉🏽 Marche. La marche est une activité simple mais efficace pour retrouver une bonne condition physique. Ainsi, ce sport doux permet de stimuler la circulation sanguine, de renforcer les muscles des jambes et d’améliorer l’endurance cardiovasculaire. Vous pouvez  débuter par une marche de 10 minutes autour de votre quartier, en promenant votre bébé dans la poussette. Ensuite, augmentez progressivement le temps jusqu’à atteindre 30 minutes par jour.

👉🏽 Étirements. Les étirements aident à relâcher les tensions musculaires et à améliorer la souplesse. Des séquences d’étirements doux, notamment pour les muscles du dos, des jambes et des bras, peuvent être intégrées dans une routine quotidienne. Chaque matin, si vous le pouvez, octoyez-vous cinq minutes pour étirer vos principaux groupes musculaires.

Woman in White Tank Top Sitting on Bed
Source : Photo d’Andrea Piacquadio

Soins personnels et beauté

⭐ Importance des soins personnels

Les soins personnels jouent un rôle important pour le bien-être émotionnel et physique, surtout durant la période du post-partum.

En effet, prendre soin de soi peut aider à retrouver confiance en son corps, à se sentir plus à l’aise dans sa peau, et à améliorer son humeur générale.

Ainsi, une étude publiée dans le Journal of Clinical Nursing montre que les soins personnels peuvent réduire les symptômes de dépression post-partum et améliorer la qualité de vie des nouvelles mamans.

Bon, là je sens votre mine dubitative, avec l’envie irrépressive de m’objecter :  » Non, mais attends, Jeanne, à quel moment tu veux que je prenne soin de moi, alors que je ne peux même pas aller aux toilettes sans que mes enfants hurlent à tue-tête devant la porte? ».

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment gérer les conseils parentaux non sollicités?

Oui, mesdames. Je sais. Alors, voici mes suggestions pour vous aider à prendre soin de vous, malgré tout.

⭐ Soins de la peau

Voici 2 exemples de routine pour prendre soin de votre peau.

👉🏽 Routine matinale en 5 minutes, top chrono.

Nettoyez votre visage avec un nettoyant doux, rincez à l’eau fraîche, appliquez une crème hydratante, unifiez votre teint avec une BB crème (facultatif), et ajoutez un baume à lèvres au beurre de karité. Et voilà. En 5 minutes seulement, vous êtes prête à affronter la journée.

👉🏽 Routine du soir.

Pendant votre bain ou votre douche, appliquez un masque hydratant sur votre visage. Rincez votre joli minois à l’eau fraîche avant de sortir de la salle de bain. Tout simplement. Un moment de détente simple qui vous aidera à réduire le stress et à améliorer la qualité de votre sommeil.

Woman Washing Her Face
Source : Photo de Ron Lach

⭐ Coiffure facile

Les coiffures simples et rapides sont idéales quand vous venez d’accoucher et que, par conséquent, vous avez peu de temps à consacrer à votre routine beauté.

👉🏽 Queue de cheval haute

Une queue de cheval haute est rapide à réaliser et garde les cheveux hors du visage, tout en donnant un look soigné et chic.

👉🏽 Chignon décontracté

Enroulez les cheveux en un chignon décontracté et fixez-le avec quelques épingles. Ce style est parfait pour les jours où les cheveux sont rebelles et cela nécessite peu d’efforts.

👉🏽 Tresse latérale

Une tresse latérale ajoute une touche élégante et romantique, et peut être faite en quelques minutes. Elle est également pratique pour garder les cheveux en place toute la journée.

👉🏽 Le wash and go

Le wash and go est une option rapide qui met en valeur la texture naturelle des cheveux crépus.

👉🏽 Les Cornrows

Les cornrows sont des nattes collées très près du cuir chevelu. Pendant la grossesse, et durant les premières semaines après l’accouchement, j’affectionne particulièrement ce type de coiffure sur mes cheveux crépus car cela me permet de ne pas toucher à mes cheveux pendant plusieurs jours.

a woman holding a baby in her arms
Source : Photo de Kelvin Mbilinyi

🌈

Ajuster sa garde-robe pour aimer et accepter son corps après l’accouchement

Après l’accouchement, votre corps a subi de nombreuses transformations et il est important de vous sentir à l’aise et confiante dans vos vêtements. Adapter votre garde-robe peut non seulement améliorer votre confort physique, mais aussi booster votre estime de soi. Voici mes conseils pour choisir des tenues flatteuses qui mettent en valeur votre nouvelle silhouette tout en vous offrant du confort.

Privilégier les vêtements ajustables

Les pantalons et jupes avec une taille élastique sont idéaux car ils s’adaptent à votre corps qui continue à changer après l’accouchement. Il en est de même des robes amples.

Mother Carrying a Baby while at the Beach
Source : Photo d’Anna Tarazevich

Accessoiriser pour ajouter votre touche personnelle

Les accessoires comme les foulards, les bijoux et les ceintures peuvent transformer une tenue simple en un look sophistiqué. Ils attirent l’attention sur vos atouts et ajoutent une touche personnelle à votre style.

Par exemple, un foulard coloré peut égayer une tenue simple et servir de couverture d’allaitement si nécessaire. Les bijoux délicats peuvent ajouter une touche d’élégance sans effort.

Miser sur des couleurs et des motifs flatteurs

Les couleurs sombres ont tendance à affiner la silhouette, tandis que les couleurs vives et les motifs peuvent attirer l’attention sur certaines zones.

Par exemple, une robe noire ou marine est passe-partout et s’adapte à toutes les morphologies. Vous pouvez l’agrémenter d’une touche de couleur avec des accessoires ou une veste légère.

En somme, en choisissant des vêtements confortables et pratiques, vous pouvez vous sentir bien dans votre peau et embrasser cette nouvelle phase de votre vie avec confiance. N’oubliez pas que votre confort et votre bien-être sont primordiaux, alors privilégiez les pièces qui vous font sentir belle et à l’aise.

🌈

En conclusion

Rappelez-vous, mesdames, que les changements corporels après l’accouchement, sont le témoignage de l’incroyable capacité de votre corps à créer la vie. En outre, apprendre à aimer et à accepter son corps après l’accouchement est un cheminement personnel. Sentez-vous libre de piocher dans les astuces que je vous propose, celles qui font réellement sens pour vous.

D’ici-là, prenez soin de vous et de vos merveilleux loulous 🌸

Si vous avez aimé l'article, sentez-vous libre de le partager :-)

Commentaires

  1. Merci beaucoup pour cet article qui sera très utile pour beaucoup de femmes j’en suis sûr !

    1. JeanneOO says:

      Avec plaisir. Oui j’espère que cela pourra apporter du soutien et de l’encouragement aux femmes concernées. Merci pour ton retour.

  2. Un article rempli de doux conseils pour renouer avec son corps et son bien-être après l’accouchement. J’aime tout particulièrement l’idée de la séance photo !🌸

    1. JeanneOO says:

      Oui, l’idée de la séance photo est une belle manière de célébrer ce nouveau chapitre de vie. Merci pour ton partage.🌸

  3. Magdalena says:

    Pas toujours facile d’accepter ces changements mais je garde en tête que « ces marques étaient les témoins de notre histoire » et nous sommes tous uniques… Merci pour tes conseils ! 😉

    1. JeanneOO says:

      Oui c’est vrai que ce n’est pas toujours facile. Voir ces changements comme les témoins de notre histoire est un cheminement qui permet ensuite de s’accepter et de s’aimer tel que l’on est, dans son unicité. Merci pour ton partage 🙂

  4. Jackie says:

    Article très utile. Beaucoup de mamans ont du mal après l’accouchement à retrouver leur « corps d’avant ». Et beaucoup d’entre elles le vivent mal. Tes conseils sont vraiment les bienvenus , merci.

    1. JeanneOO says:

      Merci pour ton partage Jackie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *