Les 3 livres qui ont changé ma vie

Chers parents,

Avez-vous déjà ressenti le frémissement qui traverse tout votre être lorsque vous lisez les mots d’un livre ? Avez-vous déjà été touchés par ces phrases qui s’insinuent dans votre esprit et continuent de résonner même des mois, voire des années après avoir refermé un ouvrage ?

En ce qui me concerne, cela m’est arrivé plus d’une fois. Les livres ont été pour moi bien plus que de simples récits. Ils sont devenus mes compagnons de route. Mes mentors silencieux. Mes sources d’apprentissage, d‘inspiration et de transformation. Ils ont eu cette capacité extraordinaire de me guider vers des horizons inexplorés. Ils ont été comme des amis fidèles, m’accompagnant à travers les hauts et les bas de mon parcours de vie.

Tout au long de la semaine qui vient de s’écouler, j’ai décidé de relire et revisiter trois livres qui ont profondément impacté ma vie. C’est précisément ce que je souhaite partager avec vous dans cet article.

 

I – Pourquoi je vous présente les 3 livres qui ont changé ma vie?

Un jour, alors que je cherchais des pépites littéraires pour enrichir ma bibliothèque et assouvir ma soif d’apprendre, je suis tombée sur un blog captivant : « Des livres pour changer de vie » d’Olivier Roland. Une belle découverte. J’ai dévoré certains articles, assoiffée des recommandations et des récits qui émanaient de ces pages.

Cette trouvaille a été bien plus qu’un simple clic sur un lien. En réalité, j’ai été inspirée par la passion et l’engagement d’Olivier Roland à partager des trésors littéraires et à inciter les gens à explorer de nouveaux horizons. Mon intérêt pour la lecture s’est transformé en une quête active de livres qui pouvaient nourrir mon esprit et éclairer ma route.

Et devinez quoi? Aujourd’hui, j’ai l’opportunité de participer à l’évènement “Les 3 livres qui ont changé ma vie” organisé dans ce fameux blog Des Livres pour changer de vie. D’ailleurs, si je devais choisir un article préféré parmi toutes les merveilles publiées sur ce blog, ce serait sans aucun doute celui-ci (je vous expliquerai pourquoi dans un prochain article).

Maintenant, laissez – moi partager avec vous les trois livres qui ont profondément impacté ma vision de la vie, et de la parentalité.

 

II – « Conversations avec moi-même » (Nelson Mandela)

Livre de Nelson Mandela posé sur le gazon

 

Le premier livre qui a laissé une marque indélébile dans mon parcours de vie est « Conversations avec moi-même » de Nelson Mandela. C’est un ouvrage unique et intimiste, dévoilant l’homme derrière le masque du leader politique iconique. À travers des extraits de carnets personnels, des correspondances confidentielles et des notes griffonnées sur des agendas de prison, le livre nous plonge dans l’intimité du quotidien de Nelson Mandela. Il nous fait partager ses pensées les plus profondes.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  "Imparfaits, libres et heureux" de Christophe André

 

1 . Les leçons de vie tirées du livre

Voici un condensé des leçons de vie que je retiens du livre :

  • La non-violence : Nelson Mandela montre qu’en cas de conflit, les méthodes douces et non violentes sont souvent plus efficaces que la force brute. Au lieu d’imposer nos idées de manière agressive, il est parfois plus puissant, selon lui, d’utiliser l’influence positive et la gentillesse pour atteindre nos objectifs. Il souligne également l’importance de la patience et de la compréhension dans nos interactions avec les autres.
  • Le non jugement d’autrui : le leader politique conseille de ne pas juger ni mépriser les autres en raison de leurs différences culturelles et traditionnelles. Pour lui, chaque être humain a le droit d’avoir ses propres coutumes, et cela ne devrait pas être sujet à critiques. Au lieu de cela, nous devrions chercher à comprendre et à respecter les traditions et valeurs uniques des autres. En cela, il prône la tolérance et l’acceptation des différences.
  • L’importance de la patience et de la persévérance : Nelson Mandela a passé 27 ans en prison pour ses convictions. Sa capacité à rester patient et persévérant dans des conditions difficiles montre que le chemin vers le changement peut être long, mais que la résilience finit par porter ses fruits.
  • La capacité à pardonner : Mandela a pardonné à ceux qui l’avaient opprimé. Il a ainsi prouvé que le pardon peut être un acte de libération personnelle et un moyen de limiter les divisions.

2. L’impact dans mon parcours personnel

Lorsque je suis arrivée à Bordeaux un matin d’automne, accompagnée de ma grande sœur, après avoir obtenu mon baccalauréat à l’étranger, j’étais submergée par un mélange d’excitation et d’appréhension. Nos parents, qui nous ont transmis des valeurs et des enseignements précieux pour affronter la vie, nous manquaient cruellement. Les premières semaines, nous nous sentions un peu perdues, déracinées. Nous devions nous adapter à un nouveau pays, nous créer un nouveau réseau d’amis et de proches, et gérer la nouvelle charge de travail à l’université. Durant les moments de doute, la lecture de ce livre et les leçons de vie de Mandela m’ont été d’une grande utilité. Ses mots m’ont rappelé, notamment, que la patience, la persévérance et la résilience finissent toujours par porter leurs fruits.

 

3. Quels enseignements peut on appliquer à la parentalité?

Les enseignements de Nelson Mandela peuvent être transposés dans notre rôle de parent. Ils nous inspirent à transmettre à nos enfants des valeurs d’équité et de tolérance. Tout comme Mandela a choisi la non-violence pour défendre la liberté, nous pouvons tenter, du mieux que nous pouvons, de trouver des moyens pacifiques et respectueux de résoudre les conflits familiaux. Sa façon d’incarner le pardon et la réconciliation incite à guider nos enfants vers des solutions positives et à les encourager à faire preuve d’empathie envers les autres.

girl's left hand wrap around toddler while reading book during golden hour

4. Extrait choisi du livre

« L’honnêteté, la sincérité, la simplicité, l’humilité, la générosité, l’absence de vanité, la capacité à servir les autres – qualités à la portée de toutes les âmes – sont les véritables fondations de notre vie spirituelle. Mais cette réussite – là n’est pas accessible sans un travail d’introspection véritable et une connaissance de ses forces et faiblesses.  » (Conversations avec moi-même », Nelson Mandela)

III – « Comment obtenir ce que nous désirons et apprécier ce que nous possédons » (John Gray)

Parmi les 3 livres qui ont changé ma vie, « Comment obtenir ce que nous désirons et apprécier ce que nous possédons » de John Gray, a profondément impacté ma vision de la vie.

livre-de-john-gray-et-plante

 

1 . Les leçons de vie tirées du livre

De ce livre, je retiens trois leçons de vie principales :

  • Les « réservoirs d’amour » : l’auteur souligne la nécessité de veiller à son bien-être intérieur avant de penser au bonheur extérieur. Pour cela, il préconise de remplir ses « réservoirs d’amour » qui représentent les différentes sources d’affection et de soutien. Parmi ceux-ci, on retrouve l’amour de Dieu (ou une relation quelconque avec l’univers, qui se manifeste à travers la méditation). Mais également l’amour et le soutien des parents, des proches (amis, famille), des pairs (ceux qui ont les mêmes centres d’intérêt), ou encore l’amour à l’égard d’un enfant ou d’un être dépendant. Chacun de ces réservoirs contribue à notre épanouissement et à notre sentiment de plénitude.
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Mon défi : lire 1 livre par mois pendant 6 mois
  • L’art de l’appréciation : Le livre souligne la puissance de l’appréciation et de la gratitude pour ce que nous avons déjà dans nos vies.
  • La puissance de la méditation interactive : John Gray explique la puissance de la méditation interactive, les différentes manières de la pratiquer et d’en tirer le plus de bénéfices. Pendant cette pratique, il s’agit dans un premier temps, d’attirer un courant d’énergie, à travers des exercices et des affirmations. Ensuite, le méditant sera dans les conditions adéquates pour reconnaître ses envies profondes, se fixer des objectifs, émettre des souhaits et attirer ce qu’il désire dans la vie. A travers la méditation interactive, l’auteur explique comment il est également possible de se décharger des énergies négatives.

2. L’impact dans mon parcours personnel

Comme tout parent, mon quotidien de maman a souvent ressemblé à un marathon. Jongler entre les « Maman, j’ai perdu mon doudou! » ou « Maman, tu peux m’aider pour ce devoir? » , ou encore « Maman, j’ai un problème, je peux t’en parler? », font partie du quotidien. Sollicitée en permanence, je ne prenais pas de temps pour moi. Grâce à ce livre, j’ai compris l’intérêt de combler mes propres besoins et de prendre soin de moi pour affronter les défis de la parentalité. Avant, je me sentais coupable de m’accorder du temps pour moi, mais le livre m’a rappelé que c’est essentiel pour être au top de ma forme dans toutes les sphères de ma vie. Désormais, je m’autorise à chouchouter mes réservoirs d’amour sans culpabilité. J’ai compris que c’est en remplissant mes réservoirs d’amour que je pouvais donner le meilleur de moi-même à mes enfants et à ma famille.

 

3. Quels enseignements peut on appliquer à la parentalité?

Dans le contexte de la parentalité, nos pouvons aussi tirer des enseignements de ce livre.  En effet, en nourrissant nos réservoirs d’amour, nous serons mieux préparés à faire face aux défis de la parentalité et à offrir à nos enfants un environnement émotionnellement riche et soutenant. De plus, en veillant à nos besoins émotionnels, nous sommes mieux équipés pour offrir un environnement aimant et positif à nos proches.

 

 4. Extrait choisi du livre

« […] l’absence de réussite intérieure n’a rien à voir avec le fait de ne pas obtenir ce que l’on veut du monde extérieur. Lorsque les tensions de l’existence nous empêchent de trouver la paix, la joie, l’amour, et la confiance, nous devons rentrer au-dedans de nous, nous rappeler qui nous sommes vraiment et nous reconnecter avec notre nature fondamentale. » ( « Comment obtenir ce que nous désirons et apprécier ce que nous possédons », John Gray)

 

IV – « Célébrons la discrétion : Histoires inspirantes pour les introvertis et les personnes hypersensibles » (Prasenjeet Kumar)

liseuse sur une table avec une bougie

Parmi les 3 livres qui ont changé ma vie, je ne peux terminer sans citer l’ouvrage de l’auteur Prasenjeet Kumar, « Célébrons la discrétion ». À travers une série d’histoires inspirantes, l’auteur nous montre qu’être introverti n’est pas un défaut, mais au contraire une force. Il dévoile comment des personnalités célèbres telles que JK Rowling, Abraham Lincoln ou encore Albert Einstein ont utilisé leur introversion ou leur hypersensibilité comme des moteurs pour accomplir des exploits et impacter le monde.

 

1 . Les leçons de vie tirées du livre

  • La créativité au service de la réussite : le livre explique comment les introvertis et les personnes hypersensibles peuvent exploiter leur créativité pour résoudre des problèmes complexes et atteindre leurs objectifs. Ces traits favorisent la réflexion profonde et la capacité à trouver des solutions originales.
Les lecteurs de cet article ont également lu :  "La communication non violente au quotidien" de M. B. Rosenberg
  • L’importance de l’autonomie : le livre rappelle que les introvertis et les personnes hypersensibles trouvent souvent leur force dans des moments de solitude et de réflexion. Cette autonomie favorise le développement personnel et la prise de décision éclairée.
  • La force de la pensée réfléchie chez les personnes introverties et hypersensibles : les personnes introverties et hypersensibles ont tendance à réfléchir profondément avant de prendre des décisions ou d’exprimer leurs opinions. Leur nature réfléchie les pousse à envisager toutes les perspectives et à peser le pour et le contre avant d’agir.
  • L’art de l’observation chez les personnes introverties et hypersensibles : les introvertis et les hypersensibles sont souvent d’excellents observateurs. Leur attention aux détails et leur capacité à percevoir les nuances subtiles les rendent capables de remarquer des éléments que d’autres pourraient manquer. Cela les rend de précieux analystes et conseillers.

 

2. L’impact dans mon parcours personnel

Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours été attirée par les moments de calme et de tranquillité, par les instants où je pouvais me ressourcer dans le silence. Au fil des années, j’ai fini par comprendre que ma préférence pour ces environnements reflétait mon caractère introverti. Pourtant, il m’a fallu du temps pour réaliser que cette particularité n’était pas un défaut, mais plutôt une force qui méritait d’être célébrée.

Lorsque j’ai découvert le livre « Célébrons la Discrétion », j’ai été surprise qu’un livre mette les introvertis et les hypersensibles à l’honneur. Agréablement surprise. Les témoignages et les histoires inspirantes partagés dans ce livre m’ont permis de voir les choses sous un nouveau jour. J’ai commencé à percevoir ma préférence pour la réflexion profonde, pour la solitude, ou encore mon sens de l’observation, comme des atouts plutôt que comme des singularités étranges.

Au fil de ma lecture, j’ai également pris conscience que ma nature réfléchie était un avantage. Prendre le temps de peser le pour et le contre avant de prendre des décisions m’a évité bien des erreurs et des regrets.

L’impact du livre s’est également fait sentir dans ma relation avec moi-même. Grâce aux exemples et aux témoignages partagés, j’ai appris à respecter mes besoins d’introvertie. Désormais, je sais quand il est temps pour moi de me retirer dans la solitude pour me ressourcer après une journée riche en interactions sociales. Et je le fais sans culpabiliser. J’ai aussi appris à apprécier mon hypersensibilité. Au lieu de la voir comme une faiblesse, je la considère maintenant comme une qualité qui me permet de percevoir le monde avec profondeur et intensité. Désormais, je vis en harmonie avec ces traits de personnalité qui m’étaient autrefois source de questionnement.

 

3. Quels enseignements peut on appliquer à la parentalité?

Les enseignements tirés du livre « Célébrons la Discrétion » peuvent être transposés dans la parentalité, en offrant des outils pour accompagner nos enfants introvertis et/ou hypersensibles. Voici comment ces enseignements peuvent s’appliquer dans le contexte de l’éducation parentale :

  • Cultiver l’estime de soi : en aidant nos enfants introvertis et hypersensibles à voir les caractéristiques de leur personnalité comme des forces, en les valorisant pour leur réflexion profonde, leur sensibilité et leur capacité à percevoir les détails, il est possible de renforcer leur estime d’eux – même et leur confiance en eux.
  • Accorder de l’espace et du temps :  les enfants introvertis ont besoin de moments de solitude pour se ressourcer. Ils ont besoin de se retirer dans leur bulle de tranquillité sans être forcés à être constamment entourés d’activités sociales.
  • Favoriser l’expression artistique et créative : Les introvertis et les hypersensibles ont souvent une profonde sensibilité artistique. Vous pouvez encourager vos enfants introvertis à exprimer leurs émotions et leurs idées à travers des formes artistiques (la musique, la danse, le théâtre, etc…)

 4. Extrait choisi du livre

« Les introvertis sont dotés de qualités telles que la persistance, l’amour du travail accompli avec ardeur, la créativité, l’autodiscipline, la capacité d’apprendre par soi-même, une intelligence émotionnelle forte et une imagination riche » (« Célébrons la discrétion », P. Kumar)

 

 

Conclusion

En refermant ces trois livres qui ont profondément marqué mon parcours, je réalise à quel point la lecture peut être une source inestimable d’apprentissage, d’inspiration et de transformation. Les enseignements qui en découlent peuvent être une source d’inspiration et de guidance, particulièrement dans le rôle complexe de la parentalité. Apprendre à être présent, à remplir nos réservoirs d’amour, à célébrer nos qualités uniques et à respecter les caractéristiques de nos enfants peut impacter profondément notre relation avec eux, en créant un environnement empreint de compréhension, de bienveillance et d’épanouissement. La lecture, comme la parentalité, est un merveilleux voyage rempli de découvertes, de croissance et d’évolution.

Si vous avez aimé l'article, sentez-vous libre de le partager :-)

Commentaires

  1. creactivepanouies says:

    Merci pour ton article
    Ce sont des livres que je ne connais pas, et ça donne envie!

    1. JeanneOO says:

      Merci pour ton commentaire et ravie d’avoir contribué, à travers cet article, à te donner envie de te plonger dans la lecture de ces livres.

  2. Dieter says:

    C’est un excellent choix qui m’a en plus permis de découvrir l’ouvrage de Prasenjeet Kumar, « Célébrons la discrétion » que je ne connaissais pas. Merci.

    1. JeanneOO says:

      Merci pour ton commentaire. Je t’en prie. Oui, ce livre est inspirant.

  3. Bonjour, le premier livre cité :  » Conversations avec moi-même » de Nelson Mandela que je ne connaissais pas, vient d’être ajouté à ma liste de livre à lire. J’ai écris un article aussi sur le même thème qui peut-être un excellent complément à celui-ci : https://mickaelcailleau.fr/meilleurs-livres-business/

    1. JeanneOO says:

      Bonjour,
      Merci pour le commentaire.
      Il faut absolument que je me décide à lire « La semaine de 4 heures » de T.Ferris, mentionné dans votre article de blog.

  4. Merci pour ce voyage et surtout cette perle « Célébrons la discrétion » de Prasenjeet Kumar que je ne connaissais pas.

    1. JeanneOO says:

      Merci pour ton commentaire Magali. Avec plaisir. Contente de t’avoir fait découvrir cette pépite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *