Les 3 soft skills indispensables à cultiver dès l’enfance

Dans un monde en constante mutation, où la technologie et la société évoluent à une vitesse vertigineuse, l’éducation des enfants ne se limite pas à la transmission de connaissances académiques. Aujourd’hui, plus que jamais, il est essentiel de doter les jeunes générations de compétences socio – comportementales, communément appelées « soft skills », qui les aideront à s’épanouir et à réussir dans l’avenir.

C’est pour cela que nous explorerons, dans cet article, les 3 soft skills indispensables à cultiver dès l’enfance. Mais avant cela, que signifie ce terme aux consonnances anglo-saxonnes?

Cet article a été écrit dans le cadre de l’événement interblogueurs du blog optimismecool.com sur le thème “3 soft skills incontournables pour réussir”. Optimisme Cool est un blog qui accompagne les parents d’enfants atypiques pour une parentalité optimiste et cool. Parmi tous les articles d’Elise, j’ai particulièrement apprécié celui sur la manière d’encourager les enfants à suivre leurs rêves , qui m’a donné des clés pour décrypter les rêves de mon enfant et les confronter à la réalité.

✨Définition des Soft Skills

Les soft skills peuvent être définis comme des compétences socio – comportementales. Contrairement aux compétences techniques ou « hard skills » que l’on peut apprendre de manière formelle, les soft skills englobent des aptitudes personnelles qui façonnent la manière dont nous interagissons avec les autres et abordons les défis de la vie quotidienne.

Elles sont souvent qualifiées de « compétences du 21e siècle ». En effet, avec la révolution numérique (intelligence artificielle, robotisation, automatisation des tâches), leur développement est essentiel car elles ne peuvent être facilement automatisées, ni remplacées par des robots.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Maternité et hypersensibilité : prioriser son bien-être

Par ailleurs, les soft skills ne sont pas gravées dans la pierre. Elles grandissent et évoluent avec nous, façonnées par nos expériences, nos interactions, et notre apprentissage tout au long de la vie. Les intégrer dès l’enfance crée une base solide, permettant aux enfants de grandir avec un savoir – être qui les accompagnera tout au long de leur vie.

Enfin, les soft skills ont un lien direct avec le bien-être individuel. En effet, ils influent sur la qualité de nos relations, notre capacité à résoudre les conflits de manière constructive, et notre aptitude à naviguer dans la vie quotidienne avec confiance et résilience. Selon des études menées par l’OMS et l’OCDE, les soft skills contribuent au bien-être des enfants.

a chocolate number shaped like a snake on a pink background
Photo de Warren Umoh

✨Les 3 soft skills indispensables

🌈L’empathie

L’empathie est la capacité à comprendre et à partager les émotions des autres. Elle est, selon moi, l’une des soft skills fondamentales à cultiver dès l’enfance. « Pourquoi », me direz – vous? Hé bien, parce qu’elle implique une véritable connexion émotionnelle avec les sentiments d’autrui. En effet, elle permet aux enfants de développer des relations interpersonnelles plus profondes. De plus, avoir de l’empathie aide à résoudre les conflits de manière pacifique et favorise un environnement inclusif. Favoriser un environnement inclusif signifie créer un contexte où chaque personne se sent accueillie, respectée et valorisée, indépendamment de ses différences.

Imaginons une situation où un camarade de classe semble triste ou préoccupé. Un enfant doté d’empathie sera capable de détecter ces signaux émotionnels subtils, que ce soit par le langage corporel, le ton de voix ou les expressions faciales. En reconnaissant les émotions des autres, les enfants apprennent à se connecter émotionnellement, à montrer de la compréhension et, éventuellement, à offrir un soutien. Cela peut se manifester par des paroles réconfortantes, des gestes d’amitié, ou simplement en étant là pour écouter sans jugement.

grayscale photography of kids walking on road
Photo d’Annie Spratt

🌈Faculté d’adaptation

La faculté d’adaptation, ou la capacité à s’ajuster positivement aux changements, se révèle essentielle dans un monde en perpétuelle évolution. Les enfants dotés de cette soft skill apprennent à considérer le changement comme une opportunité plutôt qu’une menace.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment booster votre sérénité parentale?

Prenons l’exemple d’un enfant dont la famille déménage dans une nouvelle ville. Ce dernier doit alors s’adapter à un nouvel environnement, de nouveaux voisins, une nouvelle école, et parfois une nouvelle culture. La faculté d’adaptation devient cruciale dans cette situation. En effet, elle permet à l’enfant d’aborder ce changement avec sérénité. Les enfants dotés de cette compétence sont plus susceptibles de développer un sens de l’ouverture d’esprit, d’apprécier la diversité et de construire des relations interculturelles.

children, kids, childhood
Photo de trilemedia

A titre personnel, durant mon enfance, ma famille a déménagé 2 fois vers des pays aux traditions totalement différentes. Chaque déménagement signifiait un nouveau départ. Il me fallait à chaque fois m’adapter à des cultures inconnues, des écoles différentes, et me faire de nouveaux amis. Cette expérience m’a forgée. À mesure que je grandissais, j’ai réalisé que cette capacité d’adaptation, développée au cours de mes voyages, était devenue une force, face aux défis de la vie.

🌈La communication

La communication englobe bien plus que la simple transmission d’informations. Elle inclut l’écoute active, l’expression claire des idées et la capacité à s’adapter au langage de l’interlocuteur. Les enfants qui développent cette compétence sont équipés pour exprimer leurs besoins, résoudre des problèmes et établir des relations positives. La communication intervient dans de nombreuses situations de la vie quotidienne.

Supposons que des enfants ou adolescents participent à un projet de groupe à l’école ou au collège. Ces derniers doivent discuter des idées, répartir les tâches, et s’assurer que chacun comprend son rôle pour atteindre les objectifs du projet. D’où l’importance d’une bonne communication. Autre exemple : lorsque des désaccords surviennent entre amis, la communication ouverte et respectueuse est nécessaire. En effet, elle permet de comprendre les points de vue, trouver des compromis et maintenir des relations saines.

group of children laughing together
Photo d’Avel Chuklanov

✨Comment apprendre les soft skills aux enfants

🌈Jeux et activités ludiques

L’apprentissage des soft skills peut se faire de manière ludique, notamment à travers des activités extrascolaires qui vont au-delà des salles de classe traditionnelles. Participer à des jeux de société encourage la résolution de problèmes et la coopération. Les cours de théâtre offrent des exercices pratiques pour améliorer la communication, l’empathie et la créativité. Les sports collectifs enseignent la collaboration, la gestion des émotions et la compréhension de l’esprit d’équipe. La musique, avec son langage universel, renforce la créativité et la sensibilité émotionnelle. Enfin, le yoga enseigne la gestion du stress et favorise la concentration, contribuant ainsi à l’épanouissement personnel.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment gérer les disputes entre vos enfants
Young Girls Sitting while Playing Musical Instruments
Photo de PNW Production

🌈Intégration dans la vie quotidienne

Les situations de la vie quotidienne présentent d’innombrables occasions d’enseigner les soft skills. Les repas en famille, par exemple, sont propices à la communication et à la politesse. Des activités simples comme la préparation d’un repas ensemble ou la gestion des tâches ménagères peuvent renforcer la coopération et la faculté d’adaptation. En montrant l’exemple et en intégrant ces compétences dans la routine quotidienne, les parents et les éducateurs contribuent à un apprentissage continu et naturel.

family, baking, kitchen
Photo d’Elf-Moondance

🌈Rôle de l’éducation formelle et informelle

L’éducation formelle, à travers des programmes scolaires, joue un rôle central dans le développement des soft skills. Ainsi, l’Éducation Nationale, en intégrant ces compétences dans le Socle commun de connaissances, reconnaît l’importance de les enseigner dès le plus jeune âge. Au-delà de l’éducation formelle, des initiatives ont émergé dans ce domaine. C’est le cas de l’application Soft Kids. Cette dernière offre des outils interactifs pour renforcer les soft skills des enfants de manière divertissante.

selective focus photo of girl in shirt smiling
Photo de Himanshu Singh Gurjar

En combinant la théorie avec des expériences pratiques, l’éducation des soft skills prépare ainsi les enfants à réussir dans un monde qui valorise autant les compétences relationnelles que les connaissances académiques.

✨Pour conclure

En considérant les soft skills comme des compétences indispensables, nous reconnaissons leur impact profond sur la vie quotidienne des enfants. En effet, celles-ci influent sur leurs relations, leur réussite personnelle et leur bien-être mental. Ainsi, l’empathie leur permet de comprendre les autres, la communication les dote d’outils pour s’exprimer et comprendre autrui, tandis que la faculté d’adaptation les prépare à accueillir le changement avec confiance.

Les compétences socio – comportementales sont les clés qui ouvrent la porte vers un avenir où chacun de nous peut contribuer positivement à façonner un monde plus doux et plus compatissant.

 

Si vous avez aimé l'article, sentez-vous libre de le partager :-)

Commentaires

  1. Merci beaucoup pour cet article plein de bon sens. Effectivement, à l’heure de la puissance grandissante des nouvelles technologies, nous devons absolument préparer nos enfants au monde de demain. Des centaines de métiers pourront être remplacés, et nos enfants se démarqueront notamment par les soft-skills. Et la faculté d’adaptation sera une des grandes clés. Merci!

    1. JeanneOO says:

      Exactement! Merci à toi Élise.

  2. jouvenon says:

    tres bon article ! tout à fait d’accord avec toi .. c’est des qualités essentielles à développer chez eux !

  3. Guillaume says:

    Je suis tout à fait d’accord. Bien résumé pour les softs skills et j’apprécie d’avoir des pistes pour savoir comment enseigner ces softs skills aux enfants

    1. JeanneOO says:

      Merci à vous pour le commentaire

  4. Bonjour et merci pour cet article.
    Je crois comme toi qu’enseigner les soft skills à la maison est essentiel pour préparer nos enfants au monde qui sera le leur. Je lisais récemment que « 85% des métiers de 2030 n’existaient pas en 2017 » selon une étude menée par Dell Technologies et The institute for the Future. Les soft skills eux, sont indémodables et serviront toujours à nos enfants. Il est temps de les développer chez eux.

    1. JeanneOO says:

      Totalement d’accord avec vous. Nos enfants sont les futurs adultes de demain. En les aidant à développer ces soft skills, nous contribuons à les préparer à déployer leur plein potentiel.

  5. patricia says:

    Merci pour ton article qui offre une perspective complète et pertinente sur l’importance des soft skills, et les conseils pratiques. Bravo pour ce travail bien réfléchi et instructif !

    1. JeanneOO says:

      Merci à toi Patricia

  6. Dominique says:

    Tout à fait d’accord : empathie, adaptabilité, communication sont des piliers. Les enfants apprennent énormément par mimétisme, en observant leur(s) parent(s) donc effectivement l’apprentissage par l’exemple est un excellent moyen. Merci pour cet article

    1. JeanneOO says:

      Merci pour ton commentaire Dominique

  7. Tellement d’accord avec toi sur les soft skills que tu proposes de développer chez les enfants par des jeux et activités ludiques! Merci pour ton article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *